Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par verdon-information

Le grand Defi du Sud est

 

 

Les structures organisatrices et les structures sociales impliquées vous proposent de venir rencontrer les foyers qui ont participé à relever le défi lors de la journée inter-défis qui aura lieu le Dimanche 19 septembre de 10h à 16h à Forcalquier, salle de la Bonne Fontaine. Pass sanitaire obligatoire. L’évènement devrait rassembler plus d’une centaine de personnes (adultes et enfants). Le matin, les foyers seront amenés à vivre des ateliers autour de l’alimentation bio locale. Un temps de témoignage sera prévu. L’après-midi, les foyers écouteront des contes dans le thème de la journée. 

 

Le Grand défi Sud Est Foyers à Alimentation Positive organise sa journée inter-défis :  manger plus de bio sans augmenter leur budget, comment ils ont fait ?

La notion du bien manger s'est installée au cœur des rapports à l'alimentation et nourrit une volonté de réappropriation de leur alimentation par une partie des consommateurs. Cette volonté se manifeste de multiples manières, en premier lieu par une demande de transparence concernant les produits alimentaires, leurs conditions de production et de transformation, leur origine et leurs propriétés nutritionnelles, ainsi que leurs impacts potentiels sur la santé, l'environnement ou les territoires. L’objectif du défi Foyers A Alimentation Positive (FAAP) est de démontrer de manière conviviale que l’on peut avoir une alimentation savoureuse, bio et locale, sans augmenter son budget alimentaire ! Raccourcir la chaîne qui lie le mangeur au producteur, recréer des liens de proximité et d'interconnaissance. Porté depuis 2012, par la Réseau de la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique (FNAB), le concept s’est invité pour une première en Provence Alpes Côte d’Azur depuis septembre 2020. Ce défi s’inscrit dans une dynamique régionale, puisque 5 défis locaux sont organisés au travers de la Région Sud - Provence Alpes Côtes d’Azur, financés dans le cadre d’un projet européen LEADER inter-GAL. Après plus de 8 mois d’accompagnement, le temps est venu pour les foyers participants de se rencontrer autour d’une journée inter-défis. Du Luberon, à la Durance ou au Briançonnais, en passant par le Var et les Alpes Maritimes, ils seront présents pour venir échanger sur leurs acquis, leurs expériences, témoigner des changements observés dans leurs habitudes alimentaires. L’occasion de venir comprendre comment ils ont fait pour manger mieux sans augmenter leur budget !

 

Comment ça fonctionne ?

Des équipes d’une dizaine de foyers se sont regroupées et ont relevées le défi d’augmenter leur consommation de produits alimentaires bio, sans augmenter leur budget tout en se faisant plaisir. Adressé à tous, le défi s’est basé sur le progrès global des comportements des équipes, peu importe d’où ils partaient, l’essentiel est de progresser ensemble ! 

 

Au programme, des temps forts et de la convivialité : visite de ferme bio et découverte des lieux d’approvisionnement en produits bio-locaux, animation sur la diététique pour échanger et découvrir comment équilibrer ses repas bio à budget constant, atelier culinaire pour confectionner des plats de saison peu coûteux. 

 

Qui organise la journée inter-défis ? Le Grand défi Sud EST est porté par les structures accompagnatrices qui agissent en coopération, soutenues par le Parc Naturel Régional du Luberon. 

AgribioVar est l’association qui rassemble les producteurs biologiques du Var. Elle fait partie du réseau FNAB (Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique).  AgribioVar agit pour promouvoir et développer l’agriculture biologique en travaillant avec les acteurs du département (agriculteurs, consommateurs, élus, collectivités, …). 

 

GESPER est une association de Digne-les-Bains, avec pour but de promouvoir les changements individuels et collectifs liées aux activités humaines pouvant avoir un impact sur l'environnement : déchets, eau, alimentation, mobilité, etc. GESPER agit tant au niveau local que régional, voire national pour le sujet du compostage. 

 

Environnement et Solidarités, une association dont le champ d’action couvre l’ensemble du Pays du Grand Briançonnais, PETR regroupant trois communautés de communes (Grand Briançonnais, Pays des Ecrins, Guillestrois-Queyras). Labellisée depuis 2000 CPIE Haute-Durance (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement) et reconnue d’utilité sociale, elle s’inscrit dans une démarche de développement durable du territoire.

 

Le GEDAR (Groupe d’Étude de Développement Agricole et Rural) PROVENCE D'AZUR est une association basée dans les Alpes Maritimes qui s'attache à soutenir et valoriser l'agriculture de montagne afin de maintenir une ruralité vivante.

 

L’association Au Maquis et le Parc Naturel Régional du Luberon avec le concours du CPIE Alpes de Provence. Au Maquis, plantée à Lauris, développe des actions sur son territoire et dans les cités voisines pour semer des graines de changement avec tous les citoyens. Le CPIE Alpes de Provence œuvre depuis plus de 40 ans sur le territoire des Alpes de Haute-Provence et sa région proche pour la sensibilisation de tous à l’environnement, l’accompagnement des projets de développement durable et permettre à chacun de révéler son pouvoir d’agir. 

 

 

Quel est l’intérêt pour les foyers d’avoir participé au défi FAAP ?

  • Faire des rencontres et des échanges conviviaux avec les autres participants,
  • Découvrir les lieux d’achats de produits bio sur son territoire,
  • Connaître les trucs et astuces pour consommer des produits bio locaux tout en maîtrisant son budget,
  • S’informer sur l’agriculture biologique,
  • Partager des recettes de plats bio locaux de saison,
  • Analyser son budget alimentaire,
  • Tisser des liens entre agriculteurs et consommateurs,
  • Participer à une aventure commune et relever le défi !

 

La Parole aux participants : ce qu’ils souhaitent partager (Témoignages du Défi en Provence verte, extraits de l’exposition « Ce que je souhaite partager »)

« Le défi m’a permis d’apprendre à réduire les quantités et d’augmenter la qualité de mes achats alimentaires »

« Grâce au défi, on a découvert des fermes environnantes et les produits locaux bio »

« Je souhaite partager, mes bonnes habitudes, aller chercher des fruits et légumes en magasin bio, aller chez les producteurs locaux, acheter à plusieurs. »

« Je cuisine de plus en plus bio » « Je cuisine des légumes frais »

« J’ai arrêté d’acheter des soupes en carton » 

« J’ai maintenant tendance à aller naturellement vers la vente directe » 

« On achète un produit et non pas un prix »

« C’était bon le fromage de brebis » Sophie 8 ans

« Les petits changements ne coûtent pas grand-chose mais mis bout à bout ça compte ! »

 

Pour en savoir plus... www.faapsudest.org ou www.famillesaalimentationpositive.fr 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article